Skip to content

10 conseils dédiés aux RH pour réussir à lâcher prise

Delphine Massé 14 déc. 2021 10:50:58

La crise sanitaire a totalement chamboulé le quotidien des professionnels RH. Soumis à une forte pression et souvent en première ligne dans la gestion de la crise, cette fonction aux mille visages a su faire preuve de flexibilité et d’adaptabilité à chaque instant. Mais dans quel état de santé mentale se trouvent aujourd’hui ces professionnels RH ? 

Stress, épuisement moral, sur sollicitation des salariés et de la direction… malgré leur rôle stratégique au sein de l’entreprise, les RH ont eux aussi subi les impacts de la crise sanitaire. Voici donc 10 conseils pour réussir à prendre de la hauteur et maintenir le cap dans ce métier passionnant en perpétuelle évolution.

 

Gardez une vision positive
Le capital humain est au cœur des enjeux RH, donc pour maintenir l’engagement et favoriser l’épanouissement des salariés en poste, il est important d’avoir une vision positive de soi-même, de son métier et surtout de son rôle au sein de l’entreprise. Les émotions positives sont en effet un véritable levier d’engagement et d’efficacité collective qui contribuent au bien-être au travail. Une vision positive contribue naturellement au développement personnel des salariés et favorise ainsi la conduite du changement en entreprise.

 

Redonnez du sens à votre métier
Professionnels RH, pourquoi avoir choisi ce métier ? Est-ce pour recruter les meilleurs profils, intégrer et fidéliser les collaborateurs, contribuer au développement des compétences, être à l’écoute du personnel, favoriser le bien-être au travail… ?

Donner du sens à son travail, c’est non seulement se sentir utile auprès des autres mais c’est aussi prendre conscience de son rôle et de son engagement au sein de l’entreprise. « Qu'est-ce qui compte pour vous ? Qu’avez-vous accompli ? À quoi aspirez-vous ? ».

Fixez-vous des priorités au quotidien
Vous voudriez répondre aux demandes de tous les salariés mais les journées ne sont plus assez longues, vous aimeriez bien faire mais vous êtes surchargés de travail, votre direction vous demande des comptes mais vous n’y arrivez plus.

Un conseil : parlez-en et fixez-vous des priorités pour mieux vous organiser au quotidien. Commencez par lister l’ensemble de vos tâches, identifiez les plus importantes et priorisez-les selon l’urgence et selon votre disponibilité. Pour le reste, ça peut attendre ou alors confiez certaines tâches à un collègue si vous le pouvez.


Apprenez à déléguer
Surcharge de travail, sensation d’échec, peur du jugement… il n’est pas toujours facile de se l’avouer, mais il faut parfois savoir déléguer pour mieux gérer son temps et réaliser ainsi les tâches essentielles qui vous ont fait choisir ce métier.

 

Concentrez-vous sur vos missions à forte valeur ajoutée

QVT, gestion des carrières et des compétences, formation, bien-être au travail, mobilité interne… Ne vous laissez pas submerger par l’ampleur de vos tâches liées à l’administration du personnel et concentrez-vous sur des sujets à plus forte valeur ajoutée qui sont aussi des enjeux clé dans la réussite et la performance de l’entreprise.

 

 Écoutez-vous et faites-vous confiance

RH, surtout ne doutez pas de vous et ne sous-estimez pas vos compétences. Votre rôle au sein de l’entreprise est essentiel et les collaborateurs vous font confiance. Alors écoutez-vous, prenez conscience de ce que vous avez accompli et admirez ce à quoi vous avez contribué ces derniers mois. Être à l’écoute de soi et de ses humeurs permet de mieux se connaitre et de mieux gérer les situations de stress. Plus vous aurez confiance en vous, plus vous ressentirez du plaisir à exercer votre métier de RH.

 

 Agissez avec bienveillance

Être bienveillant, c’est veiller au bien d’autrui mais c’est aussi être à l’écoute, être attentionné, transparent, responsable, positif, accueillant… Il est certes, parfois difficile de ne pas se laisser dépasser par la pression du quotidien. Cependant, si vous restez fidèles à vos valeurs personnelles, il vous sera alors plus facile de gérer vos émotions ce qui favorisera un climat social plus serein en entreprise.

 

Soyez indulgent envers vous-même

La crise sanitaire a beaucoup impacté les entreprises et parfois dévoilé certaines faiblesses, y compris au sein des services RH. Malgré tout, soyez indulgent envers vous-même car cette crise a aussi révélé vos forces en termes d’agilité, d’organisation, de communication et de gestion de crise. Vous avez été en première ligne et vous avez su vous adapter malgré la surcharge de travail.

 

Acceptez vos limites

Vous êtes épuisés ? Votre charge de travail est trop importante ? Vous n’osez pas en parler ? C’est à vous de savoir dire « non » en acceptant vos limites. Mettre une limite, c’est être à l’écoute de soi, c’est savoir définir ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas. Alors n’ayez pas peur de décevoir les autres, ils n’ont pas à vous imposer votre rythme de travail. Vous seul connaissez vos limites pour ne pas vous laisser envahir par des pensées négatives.

 

Relativisez

Essayez de toujours voir les choses du bon côté. Sans vous et votre empathie, de nombreux salariés en détresse auraient probablement perdu pied pendant les confinements. Vous étiez là pour les écouter, les accompagner et les épauler au quotidien, ce malgré votre charge mentale et vos propres angoisses. Alors prenez donc un moment pour regarder en arrière afin de vous rendre compte du rôle que vous avez joué dans la gestion de cette crise et surtout de l’impact positif de votre engagement à l’égard des collaborateurs et de l’entreprise.