Skip to content

Déclarer son handicap au sein de l’entreprise

Alizee L. 10 janv. 2022 09:35:07
Déclarer son handicap au sein de l’entreprise

Des bénéfices partagés

 

Il s’agit de faire connaître son statut de Travailleur Handicapé auprès de son employeur. Cette démarche permet :

  • à l’entreprise d’augmenter son taux d’emploi de Travailleurs Handicapés
  • au collaborateur de pouvoir bénéficier de l’accompagnement de l’entreprise s’il le souhaite et/ou en a besoin.

Les salariés méconnaissent souvent le statut de Travailleur Handicapé, les intérêts de la démarche et surestiment les risques

La personne concernée sait-elle qu’elle peut être reconnue Travailleur Handicapé ?

Habituée à compenser son handicap, parfois au risque d’aggraver son état de santé ou d’accentuer sa fatigue, la personne concernée ne sait pas toujours que le statut de Travailleur Handicapé lui ouvrirait, en cas de besoin, des droits à aménagement de ses conditions de travail.

La personne handicapée ne sait souvent pas que c’est à elle seule qu’appartient la décision d’annoncer ou non sa situation de handicap à son entourage professionnel.

La Mission Handicap ou le service RH ont un devoir de confidentialité. Le collaborateur est libre d’évoquer sa situation auprès de son manager et/ou de ses collègues s’il le souhaite.

Mieux vaut ne pas entamer les démarches trop tard

Le délai moyen de traitement d’un dossier de demande de RQTH par les MDPH est de 5 mois.

Il varie considérablement d’un département à l’autre. Certains collaborateurs déclarent leur situation trop tard pour que l’entreprise puisse agir. Ils se retrouvent ainsi inaptes à leur poste. Bien souvent, anticiper les démarches de reconnaissance de handicap permet d’identifier et de mettre en oeuvre, à temps, une solution de compensation adaptée.

Déclarer son handicap peut permettre de bénéficier d’un départ à la retraite anticipé ou d’une majoration de sa retraite.

Les Travailleurs Handicapés peuvent, sous certaines conditions, prendre une retraite anticipée ou bénéficier d’une majoration de leur retraite. Les conditions étant assez complexes, les personnes concernées doivent se renseigner auprès de leurs caisses de retraite