Skip to content

La crèche inter-entreprises : comment ça marche ?

Luca Stevenson 22 mars 2022 13:06:23
La crèche inter-entreprises : comment ça marche ?

Sommaire : 

Les crèches d'entreprise, une solution à la pénurie de places

Comment faire garder ses enfants ? C'est un véritable défi pour une majorité des parents. En effet, il manque entre 230 000 et 500 000 places d'accueil pour les petits de moins de 3 ans en France. 

Dans un tel contexte, les crèches d'entreprise ou inter-entreprises permettent de compléter l’offre locale des crèches municipales ou des modes de garde individuels - trop peu nombreuses. Ces crèches pouvant accueillir chacune entre 15 à 60 enfants - représentent au total 38 000 place soit 8,75 % des places d'accueil en établissement d'accueil du jeune enfants (EAJE).

Quelle est la définition d'une crèche d'entreprise ?

Les crèches d'entreprises (ou inter-entreprises) accueillent les enfants du personnel d'un ou de plusieurs employeurs (entreprises, administrations, hôpitaux, etc.). Ces établissements sont très prisés par les salariés, et pas seulement par les jeunes parents. D’ailleurs, depuis une dizaine d’années, les crèches inter-entreprises se multiplient partout en France.

Du point de vue de l'employeur comme du salarié, c'est un vrai avantage.

Bon à savoir : Il faut différencier la crèche d'entreprises des entreprises de crèches. La crèche d'entreprise se trouve dans les locaux même de l'entreprise (et gérer directement par celle-ci) ou qui fonctionne en réseau parfois gérée par différents organismes (association, mutuelle ou entreprises de crèches). Les entreprises n'ont en général pas de moyens organisationnels pour faire fonctionner une crèche, et donc font appel à un organisme spécialisé : l'entreprise de crèche. 

 Les employeurs réservent des berceaux dans les crèches inter-entreprises gérées par ces entreprises de crèches. Un avantage supplémentaire pour le salarié : celui de disposer de plus de choix (près de son domicile, proche de son entreprise, de son conjoint, des grands-parents, etc.
Les micro-crèches peuvent également offrir certains de leurs berceaux aux entreprises. Ces structures plus petites (seulement 10 enfants pour 4 salariés) sont en général subventionnées par la CAF ou par la PAJE. S'il y en a une à côté de chez vous, n'hésitez pas à demander s'il reste des berceaux sans réservations employeurs.

Comment fonctionnent les crèches d'entreprises ?

Les crèches d’entreprise sont soumises aux mêmes réglementations que les crèches gérées par les communes ou les associations.

- Pour ouvrir leurs portes, elles doivent impérativement obtenir une autorisation de fonctionnement délivrée par le Président du Conseil Général.

- Les locaux doivent respecter des normes de sécurité précises et favoriser l’éveil des enfants.

- L’équipe d’encadrement doit être composée à 100 % de professionnels de la petite enfance : au minimum 40 % de professionnels qualifiés (puéricultrices, éducateurs de jeunes enfants, auxiliaires de puériculture, infirmiers ou de psychomotriciens) et les 60 % restants de personnel à qualifications diverses (ex : CAP Petite enfance ou BEP Sanitaire et social).

 

Combien coûte la crèche inter-entreprise ?

La plupart du temps elle est financée par la CAF (ou la Mutualité Sociale Agricole). La participation financière des parents est calculée à partir d’un barème et varie en fonction des ressources du foyer - le même coût que la crèche municipale, soit en moyenne 220 euros par mois. Si aucun de ces deux organismes ne participent pas aux frais de fonctionnement, le gestionnaire calcule la participation financière selon ses propres modalités.

A savoir : vous bénéficierez de 2 300 euros de crédit d'impôt par an. Pour calculer précisément combien vous coûterait votre place en crèche d'entreprise, vous pouvez le faire sur le simulateur de la CAF.

Comment avoir une place en crèche d'entreprise ?

Avant tout, consulter le service RH de votre entreprise : vous saurez s'ils ont réservé des berceaux dans des crèches inter-entreprises et ils vous indiqueront les places disponibles. 

Les entreprises réservent un quota de places et une commission se réunit (pilotée par l'entreprise qui gère la crèche) pour attribuer une place à un salarié plutôt qu'un autre, en prenant en compte le niveau de salaire, s'il s'agit d'une personne seule, si c'est une naissance multiple ou un enfant handicapé, etc. 

Si votre employeur ne dispose pas de place et que vous n'avez pas besoin d'un accueil à plein temps, vous pouvez tenter la crèche inter-entreprises : certaines proposent des places en temps partiels occasionnels (ex :  un jour par semaine).

De même, si votre nounou doit s'absenter ou tombe malade, vous pouvez demander à votre employeur s'il bénéficie de "places d'accueil d'urgence".